Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 septembre 2012 2 04 /09 /septembre /2012 21:56

Etat des lieux des pétitions en cours pour demander un référendum sur le Pacte budgétaire européen.

 

droite-tscg.jpg

 

Car oui, on peut être pour la règle d'or, mais contre la perte de souveraineté.
Et l'inverse est vrai aussi.
Si bien que j'ai (armée de ma calculette et de mon tableau excel) estimé grâce à des calculs savants la part des français à la fois pour la règle d'or et pour le transfert de souveraineté: 28,99%.

Oui oui... Selon le très sérieux institut de sondage CSA (commandé par l'HUmanité), 72% des français souhaitent être consultés par référendum sur le Pacte budgétaire.

Hummmm... alors... 72% auquel je soustrais 1% de gens qui ont répondu "oui" pour ne pas avouer au sondeur qu'ils ne savaient pas (mais alors vraiment pas) de quoi on leur parlait...
auquel j'ajoute 0,01% de purs démocrates adeptes de la maxime voltairienne "Je ne suis pas d'accord avec toi mais je veux quand même t'écouter"...
voilà ca donne 28,99%!

Bref, si jamais vous lisez cet article et que vous faites partie des 28,99% (d'ailleurs comment êtes-vous arrivés ici ca m'intéresse?), vous pouvez partir. Rien de ce qui suit ne vous intéressera.

 

 

J'en arrive donc à vous, amis lecteurs gaucho-souveraino-démocrates.

 

Dans moins d'un mois (et malgré la grande manifestation du 30 septembre à Paris), le Parlement [socialiste] va ratifier le Traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance de l'Union économique et monétaire (TSCG). Plus gentillement appelé "Pacte budgétaire".

Tandis que le sablier du temps restant est presque épuisé, les tribunes politiques et les pétitions en tout genre se multiplient.
Enfin, pas vraiment "en tout genre" puisque la plupart d'entre elles n'ont qu'un seul ennemi commun: la règle d'or budgétaire.

L'électeur de gauche (la vraie) n'a que l'embarras du choix. On peut citer notamment:
- l'appel du Parti Ouvrier Indépendant (POI) contre la ratification du TSCG.
- la pétition pour un référendum sur le nouveau traité européen diffusée par l'Humanité.

Bien sur, toutes ces initiatives omettent d'indiquer que l'obligation de parvenir à l'équilibre budgétaire est déjà active (limitation du déficit structurel via le "Six-Pack") et qu'une opposition au TSCG n'a de sens que dans une opposition à la monnaie unique.
Heureusement que Jacques Nikonoff (du M'PEP) est là pour le rappeler.

Mais, croyez le ou pas, l'austérité n'est pas le seul motif d'opposition au Traité.

Nous sommes en 2012 après Jésus-Christ: toute la Gaule est occupée par les Européens… Toute ? Non ! Car un village peuplé d'irréductibles Gaulois résiste encore et toujours à l'envahisseur ;)

Figurez-vous qu'un nombre encore indéfinis de français n'ont rien contre la stricte maitrise des finances publiques mais seraient ravis que celle-ci soit confiée aux représentants de la souveraineté nationale: les parlementaires français, sans contrôle des institutions européennes.

A ces français souverainistes, ainsi qu'aux démocrates "Voltairiens", rien (ou presque) n'est proposé.
Même la pétition du Front national insiste sur le caractère ultra-libéral du Traité.

Seule la toute [trop?] récente pétition de Nicolas Dupont-Aignan qui se cantonne au strict domaine de la souveraineté nationale.
Reste que DLR introduit le faux enjeu de la défense de l'indépendance budgétaire que l'on a pourtant bien perdue depuis la rétification du Traité de Maastricht et du récent renforcement du Pacte de stabilité et de croissance.

Cet article vient donc au secours de l'électeur de droite, nostalgiste du vieux Séguin et conscient que plus rien n'est à défendre.
Tout est à reconquérir.

Si comme moi, vous êtes rebuté par les pétitions partisanes qui trainent par ci par là, je vous propose ma pétition, lancée en février 2012, à une époque lointaine où le français moyen ignorait tout du TSCG ou croyait fermement aux promesses de renégociation de François Hollande.

referendum pacte budégtaire

 

 

PS: cet article au titre un peu provocateur est un pretexte à la présentation (certes critique) des différentes initiatives nées sur la toile contre le TSCG.

Je salue tout particulièrement l'action du POI qui s'est mobilisé très tôt contre le Traité et a largement contribué au rassemblement des mouvements de gauche.

Partager cet article

Repost 0
Published by Magali - dans TSCG
commenter cet article

commentaires

Craig Willy 04/09/2012 22:52

En effet. Si je peux apporter une nuance : il serait théoriquement possible pour une nouvelle supermajorité européenne de réformer ou d'abolir le Six Pack.

La TSCG est, elle, à perpétuité. (On a intérêt à ne plus jamais devoir faire de guerre parce qu'on aura plus droit au déficit nécessaire pour se défendre -.-).